Le réveil des dragons

Un prince charmant ?

 

C’était une fin d’hiver

Un jour fougère

Où la terre se réveille enfin

 

 

J’ai quitté la ville

Pour fuir les fantômes d’avril

Loin des routes, la forêt et ses petits chemins

 

 

Les fées d’eau avaient fleuri

Dans le miroir, ciel et terre étaient unis

Bourgeons et lune prêts à s’épanouir

 

 

Un crapaud aux yeux rouges

M’a surprise, devant moi, il se pose

plus rien ne bouge

La vie lentement se déroule

 

 

Etait-ce un prince charmant ?

J'observais sa fine peau de batracien en souriant

De son regard, il semblait me répondre :

Ce n’est plus le moment de se poser des questions,

C’est le réveil des dragons !

 

 

Alors, j’ai  senti sous la terre ces épaisses bêtes qui se secouent

Tremblent leurs ailes,

Grattent de leurs griffes et sortent de la boue

 

 

La vie montait en moi de toute la force

De cette aurore de printemps

J’étais LÀ ! debout sur le petit chemin de terre

au milieu des fougères

Je me suis remise à marcher

le cœur apaisé

      

Ce n'est pas le moment de se poser des questions,

C'est le réveil des dragons...

 

 

 

                                                                                K.L

                                                                        ( 20.07.2010 )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog