Idylles chlorophylles

Crédit photo Agnès Deschamps

Crédit photo Agnès Deschamps

 

A la lisière de la lumière des feuilles

Au creux de l’air

Une porte-souche à ouvrir

A la brume de l’instant

S’allonger sur un lit de lierres

Au fond du bois dormant

Attendre le baiser du soleil

Plus éternel que celui d’un Prince

Et s’éveiller au cœur

De la source de la sève et du sang

Là, où chantent les écorces et les os

Vibration de velours qui serpente

Le long des mousses

Apaise mon corps fait de terre, de grès

Et de gouttes d’azur

Douce licorne, qui perce l’air

Des réflexions chlorophylles

Et entend les mille-voix des pétales

Tu te superposes à mon front,

Et voilà que je prends racine

Avec mes oreilles de faon…

                                                                                                                                           

                                                                                             22.06.18

                                                                      Ly Korn

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog