Etincelle

crédit photo Ly Korn

crédit photo Ly Korn

 

Je nous souhaite de joyeuses lessives et de belles envolées,

Un peu plus d'or sur les paupières et des rires en été,

Des idées folles à germer et des fleurs de givre en hiver,

 

Et que chaque coup de semelles sur les goudrons et les chemins,

nous fassent un peu plus rebelles et magiciens...

 

K.L

4.01.2017

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Claude Mastre 07/01/2017 19:36

Très joli le poème et ce coquelicot fragile et puissant à la fois. Je te souhaite une belle année pleine de joies diverses, avec la santé qui rend tout possible Et je t'embrasse ! Et voici en prime un poème-chanson d'un ami qui vient de s'en aller...
Un jour la vie sera comme une main ouverte.
Un jour la vie sera comme une main ouverte
Nos royaumes réels tous les chants déchiffrés
Je serai parmi vous comme un arbre immobile
Et le soir tombera très doux sur une épaule

Alors je chanterai comme on parle à l’oreille
Un arpège de feuilles dans l’aile bleue du vent
Quelque part le bonheur en nous fera ses nids
Le soleil entrera partout dans les mémoires

Et chacun vibrera de sa harpe profonde
Chacun sa dissonance en l’accord inouï
J’entends depuis toujours un impossible orchestre
J’entends depuis toujours nos échos se brisant

Et tu l’entends peut-être ami du bord du vide
Cette musique d’homme au bout de la jetée
Elle vient de si loin il faut tant de silence
Pour la sentir en toi monter avec le sang
Elle vient par milliers de ces voix anonymes
Où tu te reconnais où tu te perpétues

Un jour la vie sera comme une main ouverte
Et le soir tombera très doux sur une épaule.
Jean Vasca.

Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog